Se mettre au jeûne intermittent pour être en bonne santé

Le jeûne, par définition, est la privation de nourriture pendant un temps donné.

Il est reconnu pour ses bienfaits sur la santé globale, le corps et le psychisme. Pourtant, il peut souvent être difficile pour certains de se priver de nourriture même pour une journée. Ainsi le jeûne intermittent peut s'avérer être une bonne alternative.




Qu'est ce que le jeûne intermittent ?


Comme son nom l'indique, le jeûne intermittent est également la privation de nourriture mais pour un laps de temps défini. Il s'agit de jeûner pendant 14 à 16 heures.

Ainsi, nous allons alterner des périodes de jeûne avec des périodes de prise alimentaires sur une journée de 24h.

Quoi qu'il arrive, plus la période de privation est prolongée, plus le jeûne intermittent sera efficace !



Quels sont les bienfaits ?


Le jeûne intermittent a de nombreux bienfaits sur la santé, la vitalité et le bien-être en général :

  • Booste le système immunitaire

  • Repose le système digestif

  • Revitalise l'organisme

  • Nettoie, détoxine et purifie le corps

  • Régénère le corps

  • Réduit l'appétence pour le sucré

  • Régule l'appétit

  • Joue un rôle important dans la perte de poids

  • Diminue les risques cardio-vasculaires, le diabète et le cholestérol

  • Réduit l'inflammation

  • Lutte contre le stress oxydatif

  • Effets positifs sur le mental

Cette liste est non-exhaustive mais montre déjà combien il est important et nécessaire de l'intégrer dans son hygiène de vie.



Les étapes du jeûne intermittent


  • 1. La préparation

Comme tout jeûne, il est important de bien le préparer afin de respecter son corps.

Il est donc indispensable de prévoir à l'avance quand le moment sera le bon pour commencer à jeûner.

Le dernier repas sera un repas léger, type jus de légumes, salades de crudités ou encore soupes pour que le corps puisse digérer rapidement et se mettre au travail de purification.

Les produits industriels, animaux, laitiers ainsi que les céréales seront à exclure pour ce dernier repas avant le jeûne intermittent.

Boire beaucoup d'eau permettra une meilleure élimination et une bonne hydratation.

  • 2. Le jeûne

Souvent, il est conseillé de commencer après le diner et de reprendre le lendemain midi.

Chacun le fera aux heures qui lui semblent les plus favorables, le tout étant de respecter le processus.

Il est autorisé et même recommandé, lors du jeûne, de boire de l'eau (de source, plate) afin d'aider à l'élimination et à la détoxination.

Vous pouvez commencer par 1 jour par semaine afin de connaître votre résistance et vous familiariser avec cette technique.

Puis par la suite l'intégrer plusieurs jours dans la semaine, voire tous les jours pour les plus motivés.

Le but étant de bien le vivre et d'être en adéquation.

S'il est vécu difficilement ou sans entrain, il sera judicieux de le faire petit à petit.

  • 3. La reprise

Elle se fait dans le même esprit que la préparation c'est à dire en douceur.

Ainsi, les produits industriels, trop gras ou sucrés, les produits animaux et laitiers ou céréaliers seront à éviter pour le premier repas.

Le tout sera de manger à sa faim et dans des quantités raisonnables.




A qui s'adresse le jeûne intermittent ?


Le jeûne intermittent s’adresse à tout le monde !!

Problèmes de santé ou non, en bonne forme physique ou non, en surpoids ou non....

Il a tellement d'effets positifs sur le corps que chacun y trouvera son compte.



Le jeûne intermittent est une alternative très appréciée qui amène des résultats rapides et efficaces lorsqu'il est intégré à une bonne hygiène de vie.

Ses bienfaits en ont convaincus un grand nombre, alors pourquoi pas vous ?!


Melanie Bouthors

Santé Sport Esprit


Retour en haut

Nous suivre

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​© 2019 Santé Sport Esprit